Le 2 février à Bobino,Léo Férré évoque Pépée.Pendant qu il chante ,nait Joël Durand.

Un 2 Février 1978 ,il reçoit pour ses 9 ans un appareil photo Agfa pocket avec lequel il découvre la prise de Vue.

Le reflex accompagnera son adolescence.

Reflex ,moyen format,chambre photographique,sténopé se succéderont au fil de ses promenades ou joel glane les images,un chemin onirique ou seul la matière de l argentique peut se révéler.

Attiré.

Joël squatte dans un courant alternatif qui le fait voyager de la Belgique à la Roumanie en passant par les salles obscures des théâtres ou la lumière l 'attend.

Joël sait la saisir et c'est une autre histoire qui se présente aux yeux des spectateurs.

Une histoire personnelle dans laquelle,il expérimente toutes les techniques de l argentique,photogrammes,sténopés,tirages soumis a l'épreuve du temps,recette d alchimiste élaborés dans le secret  de sa chambre noire.

Joël a imaginé son univers.

                                                                    En voici quelques chimères.




1998-2008 attribution d un atelier d artiste DRAC Metz

2003 affiliation a  L'ARTECA